Une société hiérarchisée, y compris dans la mort


Une société gauloise

(H. Paitier, Thouvenot, Inrap) Extrait, Cliquez sur l’image

Nous vous invitons aujourd’hui  à découvrir ce petit document PDF de l’INRAP, intitulé :

 » ARCHÉOLOGIE EN PICARDIE
BUCY-LE-LONG (AISNE) : UNE NÉCROPOLE CELTIQUE  »

Extrait :  » La nécropole de Bucy-le-Long “La Héronnière – La Fosse Tounise”, est localisée sur la rive droite de l’Aisne, à 3 km en amont de Soissons. Elle est
implantée sur une proéminence sableuse de la terrasse alluviale, en surplomb de la rivière. Son occupation est comprise entre le Ve et le IVe siècle avant notre ère…

Service céramique d’une tombe à char
Décor de vase à motifs incisés et peints en rouge
Instruments de toilette : pince à épiler, scalptorium et rasoir
Couteau associé à un dépôt de viandes  »

Autant d’objets découverts à Bucy le Long dans l’Aisne à découvrir dans ce trés beau document :

Une société hiérarchisée, y compris dans la mort (photographie H. Paitier, Inrap)

( H. Paitier, Thouvenot, Cécile Breton, Inrap) Extrait, Cliquez sur l’image

Extrait : Les “tombes à char” de La Tène ancienne sont souvent associées, du fait des nombreuses découvertes et d’autres sources, à l’image du guerrier gaulois sur son char. Cette association a longtemps occulté la présence de femmes sans armes dans ce type de tombe. À Bucy-le-Long, les quatre sont féminines !

Leurs véhicules sont à deux roues et tractés par deux chevaux dont seul le harnachement a été déposé. Leurs caractéristiques
sont semblables au modèle rencontré dans les tombes masculines. Toutefois, ces observations ne s’appliquent qu’aux principaux éléments conservés : les roues et l’essieu. Ils sont faits en bois de frêne et pourvus de pièces en fer pour les jantes, les moyeux et les fixations de la caisse à l’essieu. La structure de la caisse en matières organiques est inconnue. Elle conditionne pourtant la fonction du véhicule : char, tombereau, cabriolet…

Les harnachements en cuir sont agrémentés de phalères en bronze, d’anneaux et/ou de boutons en fer. Les mors sont en fer avec parfois des éléments en bois de cerf. Usures et réparations indiquent la longue utilisation de ces véhicules et des harnais. Si la nature du char féminin demeure donc méconnue, celui-ci pourrait évoquer le “char nuptial”, symbole d’un pouvoir héréditaire transmis par les liens du mariage…

Une image de la femme gauloise

Une image de la Femme (H. Paitier, Thouvenot, Inrap) Extrait, Cliquez sur l’image

Extrait :  » Le mobilier des tombes féminines permet d’appréhender le costume de la femme et certains aspects de sa vie quotidienne. Les traces de vêtements sont quasi inexistantes. En revanche, la parure est bien documentée. La femme porte un collier annulaire de bronze appelé torque. Il peut être agrémenté de pendeloques (anneaux, perles ou amulettes) en divers matériaux (verre, ambre, bronze…). Elle possède un bracelet de bronze à un ou aux deux poignets. Ses vêtements sont attachés à l’aide de fibules en métal. Enfants et adultes en possèdent dans les tombes, mais l’acquisition de la parure semble correspondre à un âge ou un événement spécifique de la vie de la femme. La variété de style de ces objets semble aussi indiquer un renouvellement rapide des goûts au fil des générations. Enfin, les bagues et les boucles d’oreille sont rares. Elles sont pour la plupart en or et réservées à l’élite ainsi que les incrustations de corail sur les bijoux en bronze. Près du corps, des instruments de toilette  en métal (pince à épiler, scalptorium*, tige…) sont parfois déposés. Ils peuvent être contenus dans des “trousseaux” à bouclerie métallique (paniers et/ou coffrets) et s’accompagner d’outils (aiguille et fusaïole). »

Lire la suite, document PDF à télécharger ici

Sources /  Crédits :

Textes : Sylvain Thouvenot (Inrap,
UMR 7041), Sophie Desenne (Inrap, UMR 7041).

Crédits iconographiques :
Clichés UMR 7041 et H. Paitier (Inrap), Bernard Lambot
Dessins UMR 7041, Cécile Breton et IRRAP
Restitutions 3D Sylvain Thouvenot (Inrap, UMR 7041)

Couverture : Vue de la tombe à char féminine BFT 150
Maquette : Laurent Jacquy
Coordination : Audrey Lascour-Rossignol
(SRA), Pierre de Portzamparc (Inrap)

Autre lien : Matériel inédit de la nécropole gauloise de Bucy-le-Long (Aisne) Article à lire ici 

Advertisements

2 commentaires

  • Sylvain Thouvenot

    Bonjour,
    Quitte à reproduire des documents sans autorisation, veuillez au moins indiquez les bons crédits iconographiques ! Hervé Paitier n’est l’auteur que de certaines photos. Merci.
    S. Thouvenot, Inrap

    J'aime

  • Bonjour,
    Il s’agit de la présentation de liens, vers un document déjà publié sur internet.
    Nos venons d’ajouter l’ensemble des auteurs, cela vous convient-il ainsi ? merci.
    Kathy, Le Grand Cercle Celtique

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s