Le Dieu Guerrier gaulois de Saint Maur (Oise)


Le Dieu Guerrier gaulois de Saint Maur (Oise)

Voici l’objet coup de coeur d’aujourd’hui, que nous avons le plaisir de vous présenter :  » la magnifique statuette  du Dieu Guerrier gaulois de Saint Maur  » découverte fortuitement en 1983 sur le territoire de la commune de Saint-Maur, à une vingtaine de kilomètres au nord de Beauvais, à l’emplacement d’un sanctuaire gaulois et gallo-romain.

 » Elle est constituée d’un assemblage de vingt deux tôles de laiton, alliage de cuivre et de zinc, mises en forme par martelage à froid et soudées entre elles à l’étain. Les yeux sont matérialisés par des plaques d’argent au centre desquelles devaient être fixés des iris en pâte de verre. L’ensemble complet, à l’exception des pieds, représente un guerrier barbu et moustachu, au cou paré d’un torque, collier caractéristique des divinités et de la noblesse gauloise, au torse cuirassé, à la taille prise dans un large ceinturon, armé d’un bouclier ovale à umbo central (partie métallique au centre du bouclier).

Aucun mouvement n’anime cette représentation hiératique, au visage figé et dont la tête est disproportionnée par rapport au reste du corps. Une telle représentation pourrait s’identifier à un ex-voto, un guerrier divinisé ou encore un dieu propre aux Bellovaques. Plusieurs figures proches de celle de Saint-Maur sont connues en Gaule et même dans la région, mais ce ne sont que des masques.

Le guerrier de Saint-Maur reste donc une pièce tout à fait unique. Sa datation est difficile à établir, mais doit se placer au début du Ier siècle de notre ère. En effet, le laiton semble avoir été introduit en Gaule par les Romains sous forme de monnaies. Peut-être a-t-on utilisé un lot de ces monnaies pour obtenir le métal nécessaire à la fabrication de la statuette ?

L’objet témoigne du haut degré de technicité atteint par les artisans gaulois dans l’art de la chaudronnerie.

Source : Richard Schuler / Conservateur du patrimoine

Avec le concours du service éducatif du musée départemental de Beauvais, Aurélien Dupont

Lien Vidéo : pour voir de plus prés cette magnifique pièce, voici le  » Petit Exposé ( en vidéo) présenté au musée départementale de l’Oise sur le « dieu guerrier gaulois de Saint-Maur » par Vincent Blanchard.

Vincent Blanchard, conservateur, présente ici son histoire, au carrefour des religions traditionnelles celte et romaine…

Les grands sanctuaires

 » Avant la prospection aérienne, les vastes sanctuaires antiques étaient peu connus. (…) Le sanctuaire de Saint-Maur-en-Chaussée (Oise) n’était pas inconnu, mais les vues aériennes et les fouilles ont révélé sa complexité et la présence d’une galerie ovale de 70 et 80 m de longueur qui entourait le temple. Là encore, cet ensemble se superpose à un lieu de culte gaulois (Brunaux, 1986). La statuette en tôle de bronze dite « le dieu guerrier » provient de ce site. Les photos aériennes ont révélé la présence d’un théâtre et, de l’autre côté du temple, de vastes substructions  »

Source : http://www.culture.gouv.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s