Le trésor du Staffordshire : le plus grand trésor anglo-saxon en or jamais trouvé.


photo 1

Zoom sur : Archéologie / 7ème / 8 ème siècle, Staffordshire (Angleterre)

Voici le « Staffordshire Hoard »qui est le plus grand trésor anglo-saxon en or et argent jamais découvert. Il date vraissemblablement du 7 ème ou 8 siècle… Découvert dans un champ près du village de Hammerwich , près de Lichfield , dans le Staffordshire , en Angleterre, le 5 Juillet 2009. Ce trésor archéologique  comprend environ 5 kg d’or et 1,3 kg d’argent. Beaucoup d’objets sont à caractère guerrier (plus de 300 garnitures de poignée d’épée, 92 pommeaux, 10 pendants d’épée…).

Tout ceci place l’origine des objets à l’époque du Royaume de Mercie (Mierce ou Myrce,signifie «peuple» aux frontières)

Jean Soulat , chargé de mission au musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye explique :  » Grâce à la grande réactivité à l’attention au public, les conservateurs des musées ont déjà réussi à intégrer une partie du trésor, 18 des plus belles pièces, dans les salles d’archéologie européenne du British Museum ! Pommeaux d’épées et casque doré. Cette découverte pose de nouvelles questions sur l’Angleterre anglo-saxonne, période comprise entre les 5e et 8e siècles. Sur les 1 381 objets pour le moment inventoriés, la plupart correspond à des éléments que l’on retrouve habituellement dans les sépultures masculines du premier Moyen Âge. En effet, 84 pommeaux d’épée ont été recensés, dont 68 en or, 11 en argent et 5 en alliage cuivreux. Ces pommeaux, qui pourraient appartenir aussi bien à des épées qu’à des scramasaxes, épées courtes à un tranchant, présentent des ornementations et des décors différents.  »

 » Selon certains spécialistes, la présence de ce trésor pourrait être lié aux troubles ayant agité la région. On peut ainsi penser à une prise de guerre réunie à l’occasion d’une bataille comme celle de la Trent qui a opposé, vers 679, les forces du roi de Mercie Aethelred, victorieuses, à celles du roi de Northumbrie Ecgfrith.  » > Lire la suite ici  (document PDF / Jean Soulat)

photo 1> Cliquez sur l’image pour voir la vidéo !

Le trésor a été décrit par Leslie Webster, ancienne gardienne du département de la préhistoire du British Museum, comme « l’équivalent métallique de la découverte d’un nouvel Évangile de Lindisfarne ou Livre de Kells », ajoutant que le trésor « va changer notre perception de l’Angleterre anglo-saxonne aussi radicalement, si ce n’est pas plus, que les découvertes de Sutton Hoo ».

Staffordshire_hoard

© Birmingham Museum and Art Gallery

Le trésor est d’une importance considérable…Il est supposé que les éléments ont été enterrés par leur(s) propriétaire(s) à un moment de danger avec l’intention de revenir plus tard et de les récupérer…

Objet 2

Cette inscription guerrière, en latin, serait tirée du Livre des Nombres, chapitre 10 verset 35. © Birmingham Museum and Art Gallery

Young home students presenting e-learning service

> Cliquez sur l’image pour découvrir l’ensemble des objets retrouvés !

Autres Liens :

Article Wikipedia > Cliquez ici

Page Facebook > Cliquez ici

Site Internet Officiel > Cliquez ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s