Un sanctuaire gaulois découvert dans le Mercantour


Mercantour Gaulois archéologie

Cliquez sur l’image pour voir les clichés pris sur le terrain – Source : http://www.monacomatin.mc

 

Voici un extrait de l’information publiée, hier, dans Nice Matin :

Sur la commune de Roubion, au-dessus du col de la Couillole, des archéologues viennent de mettre au jour un site datant de l’Age du Fer. (…) Franck Suméra, conservateur en chef du patrimoine dans les Alpes-Maritimes, estime que nos lointains ancêtres ont extrait près de 5 000 m3 de roche pour percer les fossés qui encerclent ce vestige. De lourds murs d’enceinte les surplombaient. Une voie d’accès taillée dans le caillou menait au cœur de ce sanctuaire d’environ 400 m2.

(…) Au-delà de la prouesse technique qu’il constitue, c’est la présence même de ces vestiges en plein Mercantour qui intrigue les chercheurs. « À 1 800 mètres d’altitude, dans un secteur recouvert de neige six mois par an, il n’y a pas de possibilité que l’on ait affaire à un habitat traditionnel, explique Franck Suméra. On aurait pu imaginer un site défensif, si ce n’est qu’en étudiant de plus près les lieux on se rend compte que 60 % des terrains alentours ne sont pas visibles depuis le promontoire. Ce qui lui confère une bien faible valeur défensive. Il reste donc l’hypothèse d’un site cultuel ou funéraire. »

Les premières fouilles entreprises depuis le mois de juin ont effectivement permis d’exhumer des ossements en grande quantité. Mais, aucun n’est humain. La plupart de ces restes « appartiennent à des animaux domestiques tels que mouton, cochon ou bœuf, et quelques espèces sauvages, lapins, lièvres et oiseaux, confirme le Pr Patrice Meniel spécialiste de la faune à l’université de Bourgogne. On a même retrouvé un bois de cerf coupé, mais qui devait plus certainement servir d’outil. »

La configuration des lieux, au centre d’un cirque naturel cerné par 200 monts et sommets, semble également propice aux cultes topiques ou naturistes que pratiquaient ces civilisations primitives. De même que l’étymologique de ce lieu-dit baptisé Termi Ribi semble renvoyer à la divinité Terminos, dieu des limites et des frontières.

Lire la suite ici : http://www.nicematin.com/vallees/un-sanctuaire-gaulois-decouvert-dans-le-mercantour.1839994.html

Publicités

One comment

  • Avez vous des informations sur la Galatie ? L’ancienne Turquie ,les Galates ou Celtes venant de Gallica (Gaule) ont occupés plusieurs siècles cette région.Et même ,j’ai remarqué dans leur langue actuelle Turque ,j’ai retrouvé des mots Celtiques mais qui n’avaient pas la même significations ,mais,s’écrivait comme certain mots du Breton Celtique .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s