En souvenir du Banquet Helvète …


vivskies

Crédit Photo Tous droits réservés © Association Viviskes

Coup de coeur  » Photo  » du Grand Cercle Celtique

 

Bravo à tous les membres de l’association « Viviskes – association de reconstitution protohistorique celtique pour toutes vos actions, et un grand merci ! « Extrait du site de l’association  » que nous vous invitons à (re) découvrir :

  » Que font les Helvètes de Viviskes lorsqu’ils ne se battent pas? Ils s’entraînent. Et quand ils ne s’entraînent pas? Ils participent à des banquets.

En effet, ceux-ci forment une part importante de la vie publique et politique de l’aristocratie guerrière à l’époque de La Tène. C’est une occasion de rencontrer les autres chefs, de négocier des accords, de prouver sa valeur ou simplement de réaffirmer son rang. Vu l’importance du phénomène, notre troupe se devait absolument d’essayer de reconstituer un banquet le plus fidèle possible aux sources ! Pour l’occasion, nous avions choisi comme écran le village lacustre de Gletterens.

Car, même si ce lieu a pour vocation de reconstituer un village du néolithique, ses toits de chaume, ses murs en clayonnage et ses maisons longues sont encore présente lors de la période que nous reconstituons.

Notre banquet a commencé par un rituel attesté pas de nombreuses sources, non seulement en France mais aussi en Romandie, sur le site du Mormont entre autres: un sacrifice d’amphore par décollation. En effet, en suivant les traces retrouvées par l’archéologie, il est possible d’affirmer sans crainte que ce rituel se pratiquait dans le cadre de banquets. Grâce au sanctuaire de Corent, dans lequel des dizaines, voire des centaines, d’amphores ont été retrouvées, nous sommes en mesure d’imaginer le déroulement de celui-ci.

helvetes

Crédit Photo Tous droits réservés © Association Viviskes

Nombre d’amphores décollées ont été retrouvées autour d’une fosse, et les textes des auteurs gréco-latins nous apprennent que les sacrifices aux divinités chthoniennes (du monde souterrain) se faisaient souvent ainsi. De plus, ces sources affirment également que le feu est un élément indispensable des rituels religieux celtes. Nous avons donc rempli notre amphore de vin et l’avons disposée le col au-dessus d’une fosse dans laquelle avait été allumé un feu. Après un discours du membre chargé de représenté le druide ainsi que du chef de tribu, celle-ci a été décollée d’un coup d’épée. Il est important de noter que la cassure du col ressemble très fortement à l’amphore décollée retrouvée au Mormont (voire photo).

Après cette cérémonie, la Teuta a pu passer à un autre rituel : les discours d’avant festin par les chefs de tribus, à l’échange de cadeaux et, surtout, à la cuisson de la viande. En effet, banquet oblige, le menu était des plus copieux : sanglier mariné au grill, poisson grillé, potée à l’orge, fruits frais et secs et, bien évidement, grand nombre de viandes froides et de poisson fumé à se partager. Et pour arroser tout cela ? De la cervoise, du cidre et du vin, dont on sait avec certitude que les Gaulois étaient de grands amateurs. Il est important de préciser que chaque ingrédient de ce menu, viandes ou épices, ont été sélectionnés en fonction de la connaissance de leur utilisation à l’époque. Nous pouvons donc affirmer que ce menu est tout à fait compatible avec l’époque.

Il faut cependant ajouter une précision sur le sanglier. En effet, de par les bandes dessinées et l’imagination populaire, celui-ci est souvent représentée comme étant la nourriture principale des Gaulois alors qu’en réalité, il était très peu consommé et uniquement dans des occasions spéciales, comme un banquet par exemple. De plus, le cochon élevé durant la Tène dans nos régions devait plus se rapprocher du sanglier moderne que de notre cochon moderne, bien plus massif.

Quant à nos grills, ceux-ci ont été forgé par un de nos membres, forgeron de son métier, en suivant les modèles retrouvés lors de fouilles. Cela a permis une cuisson de viande ressemblant fortement à ce qui a pu exister, avec les différents problèmes que cela peut impliquer pour cuisiner. Mais le défi a été relevé et tout le monde a pu se régaler.

helvetes 2

Crédit Photo Tous droits réservés © Association Viviskes

Durant ce banquet, nous avons eu droit à de nombreuses animations : un duel de champion pour savoir à qui reviendrait le premier morceau de viande, la part la plus noble (une pratique retrouvée à de nombreuses reprises dans les textes et qui se poursuit jusque dans les légendes arthuriennes), des chansons à la gloire de nos chefs et des plus vaillants guerriers, une manière pour les bardes de payer leur repas, un renouvellement d’alliance entre deux chefs, des défis de toutes sortes entre guerriers, le tout sous un grand soleil qui a permis de prolonger le banquet jusqu’en fin d’après midi, quand les tables ont commencés à se vider. »  > lire la suite

 

Source : http://viviskes.overblog.com

En savoir plus sur l’Association :

 » ASSOCIATION DE RECONSTITUTION PROTOHISTORIQUE CELTIQUE – Viviskes a la chance d’être extrêmement dynamique et de comporter de nombreux membres. Grâce à un système d’entraînements et de workshops réguliers, nous avons une troupe de trente Celtes, équipés et formés au combat.

Avec l’aide de consultants externes et internes (archéologues, artisans spécialisés dans la reconstitution antique, maîtres d’armes, etc.), nous sommes à même de présenter une troupe très fidèle à la réalité historique. Outre les démonstrations de combat dans lesquelles nous rencontrons régulièrement d’autres associations de combat antique, nous mettons en place des stands de présentation sur la guerre, l’armement et l’équipement dans l’Antiquité celtique.

Cette manière de « voir et vivre l’Histoire » a déjà maintes fois fait ses preuves, notamment avec des écoliers qui découvrent ainsi une Antiquité dépoussiérée. Certains membres de notre association sont également comédiens et n’hésitent pas à créer de véritables saynètes montrant la vie des Celtes au quotidien.

Notre but est de faire connaître les Celtes en montrant que nos ancêtres, loin d’être une horde de sauvages dégénérés, possédaient au contraire une culture raffinée, des artisans talentueux et une approche particulière de la guerre.  »

 

Lien Vidéo

MORMONT

Idée de Lecture

Inconnu avant le printemps 2006, découvrez Le Mormont un lieu de culte unique dans le monde celtique découvert à l’occasion de sondages précédant l’extension d’une carrière

> téléchargez le Dossier PDF du Sanctuaire des Helvètes (Mormont)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s