Interview de Erwan Seure-Le Bihan

Interview Erwan Seure le Bihan

Interview Exclusive d’Erwan Seure-Le Bihan

> Site Officiel de l’Artiste

Illustrateur d’  « Odin »
BD parue aux Editions  Soleil (2010)

Bibliographie :

1999 : Douze Contes pour Youna
2001 : Les Contes de la veillée
2005 : Légendes des pays celtiques
2005 : Les villas gallo-romaines
2005 : Vivre en ville au Moyen-Âge
2005 : Le Château-fort
2006 : Histoire de Paris, de l’Antiquité à nos jours
2006 : Histoire des Bretons
2010  : Odin, tome 1 (bande dessinée)

Bonjour Erwan, un grand merci d’avoir accepté notre invitation. Quel coup de cœur nous avons pour ton parcours et tes illustrations . Comment ca va depuis la sortie de « ODIN »  ta 1ère BD ?

Erwan Seure-Le Bihan : Ca va bien et toi? ^^ Ah tu parlais du livre peut être ? Aux dernières nouvelles c’est à dire six semaines aprés sa sortie, le livre se porte très bien. J’attends les prochaines nouvelles avec impatience et un brin d’anxiété. Sinon le tome 2 avance bien et ça va être pas mal je pense.

On a hâte de le découvrir ! Quel a été le plus gros défi pour cette toute première BD?

Erwan Seure-Le Bihan : Tout a été un défi pour moi sur ce livre. Parce que c’était une découverte de A à Z. Le plus dur est la longueur parce que un an et demi de travail c’est un vrai marathon pour moi, et j’étais pas vraiment un coureur de fond.

D’accord et le vrai déclic « du crayon » alors ? Il a eu lieu à l’âge de 18 ans ?  au moment où tu as entrepris une formation de dessinateur en dessin animé  ou bien est ce plus tard chez Walt Disney Animation France ?

Erwan Seure-Le Bihan : Oui chez Disney, j’ai tout de suite vu que ça ne serait certainement pas mon mode d’expression. Je me suis mis à travailler pour moi, à travailler énormement pour combler le plus possible mes lacunes pour réveiller mon propre style qui s’est développé un peu malgré moi d’ailleurs et c’est bien normal.

Odin

Les mots et les images s’épousent parfaitement  dans « Odin » Comment s’est déroulée la répartition du travail avec Nicolas Jarry ?

Erwan Seure-Le Bihan : Le plus simplement du monde, mais il a fallu qu’on s’accorde, d’ailleurs il a été formidable car il s’est totalement adapté à mes besoins créatifs. Au début il découpait  tout et puis comme j’ai pris mes aises tout de suite en modifiant et en aérant le découpage, il adaptait son script. Maintenant ça me correspond tout à fait. Ca roule tout seul. Il a tout à fait capté ma façon de bosser et je ne modifie pratiquement rien dans le découpage. Et ça donne ce qu’on peut voir, c’est à dire pas vraiment une bd classique mais plus un « roman graphique. » En ce qui concerne les créa de perso par contre, j’ai toujours été libre, ce qui donne également cette « cohérence » dans les armures, une petite touche un peu historique.

Tu as un univers graphique très personnel, tu as réalisé toi-même la colorisation et au final, des personnages qui dégagent une force inouïe. Les guerriers c’est vraiment ton thème préféré ?

Erwan Seure-Le Bihan : C’est vrai que les guerriers moi j’adore ça, et ce depuis tout petit. Je suis resté un grand enfant ^^. La geste héroique, la fantasy barbare et la mythologie sont vraiment mes thèmes de prédilection.
Avez-vous commencé à travailler sur le 2ème tome et si oui, la sortie est prévue pour quand?

Erwan Seure-Le Bihan : Oui j’ai commencé mais la sortie n’est pas prévue avant une bonne année. il faut un an pour réaliser 48 planches en général, uniquement en noir et blanc. En ce qui me concerne, j’ai 60 planches à faire et la couleur avec.

odin 2

Tu as commencé à participer à quelques dédicaces en France, en Belgique aussi, tu reviens d’ailleurs de Toulon. Comment se déroulent ces toutes premières rencontres avec les lecteurs ?
Erwan Seure-Le Bihan : Plutot bien, voir même très très bien. Les gens s’arrêtent surtout sur le travail de réalisation quand ils ne connaissent pas le mythe nordique et sur l’univers coloré. C’est bien que la masse de travail que j’ai fournie sur ce livre se resssent, ca me fait super plaisir. Je me suis rendu compte qu’on ne connait Odin que de nom mais pas vraiment  le mythe ni l’histoire. C’est une bonne vulgarisation je pense, les gens on l’air d’apprécier.

Une longue phase de solitude est peut être indispensable à la création, qu’en penses-tu ?
Que fais-tu pour te ressourcer ?^^

Erwan Seure-Le Bihan : J’ai pas de recette. Une bonne grosse fête? ouais c’est pas mal ! La lecture aussi, la musique évidemment, une promenade, un bon film, la mer : tout ca dans le désordre je pense. Oui, pour moi , la solitude est indispensable à la création. J’ai besoin d’être seul pour trouver la matière, pour réflèchir sans être dérangé par quoi que ce soit.

Quelles sont, en règle générale, les conditions idéales pour bien avancer dans ton travail ?
Erwan Seure-Le Bihan : Je ne sais pas vraiment, juste être seul, au chaud avec du bon matos.

Erwan Seure le Bihan

Tu es un passionné de mythologie celtique. Peux-tu nous dire pourquoi et ce que cela t’apporte sur le plan artistique ou personnel ?
Erwan Seure-Le Bihan : La mythologie est mon moteur depuis l’enfance, ca s’explique pas vraiment. Ca m’apporte tout car ma vie artistique et personnelle ne font qu’un. La mythologie celtique et tout ce qui tourne autour du celtique en général c’est mon quotidien et rassemble plusieurs de mes passions, jusqu’au sport, c’est pour dire.

Quels sont tes personnages de Légendes préférés ?

Erwan Seure-Le Bihan : Ah j’en ai pas vraiment. Tous, je l’ai aime tous. Si : une préférence pour Bran quand même. En y réfléchissant bien,  Finn mac cumal, Arthur aussi, dans sa forme la plus ancienne pas le personnage littéraire. L’ankou , Lugh, évidement, enfin voilà beaucoup ….!

Comment t’es venue cette passion pour le dessin ? Te souviens-tu de tes premièrs croquis, au collège par exemple ? Allez dis-nous, y’a t-il des collectors attendrissants dans ton grenier ?

Erwan Seure-Le Bihan : Ah oui pour du collector il y a du collector, mais ça restera dans le grenier. Ca vient de loin, mon père peignait beaucoup et nous demandait souvent à mon frêre et moi de venir l’aider quand il bloquait sur une peinture, ca vient de la en premier lieu je pense. Mais c’est à cause de la bd et du jeu de rôle aussi, bien plus tard quand j’etais ado.

Est ce que la musique a une influence sur ton travail ?

Erwan Seure-Le Bihan : Oui certainement. La musique à deux fonctions chez moi. La première me filer une grosse énergie pour bosser, et la deuxième elle génère une sorte de bulle idéale pour trouver l’inspiration. Je sais pas si je suis très très clair ?

Merlin

Si si c’est clair 🙂 Tu aimes énormément la Bretagne où tu vis d’ailleurs. Es-tu attaché à un lieu en particulier et que tu as peut être déjà eu l’occasion d’illustrer?

Erwan Seure-Le Bihan : Non il y a plein de lieux qui m’ont influencé directement et indirectement, aussi bien la mer que les terres, aussi bien l’Armor que l’Argoat. Ca peut être un lieu tout prés de chez moi ou à l’autre bout de la Bretagne. Il y a beaucoup d’endroits magnifiques ici, tres inspirant. D’ailleur si tu veux que je te fasse la visite d’un ou deux trucs qui déchirent, tu me fais signe.

Ah ba avec grand plaisir ! ^^ Tu travailles actuellement sur un travail d’illustration en relation avec le futur muséoparc d’Alesia? Peux-tu nous en dire plus ?

Erwan Seure-Le Bihan : C’est un muséo qui va s’ouvrir à Alise Sainte Reine, deux bâtisses pour être exact, sur le site de la bataille d’Alésia. Un magnifique projet qui se termine : un vrai plaisir de travailler la dessus. J’adore l’antiquité et particulièrement les Celtes bien sur. Les illustrations sont des reconstitutions de guerriers gaulois et de soldats romains, des machines de guerre, du matériel etc… Certains dessins de personnages seront grandeur nature.

Et pour terminer, quel conseil donnerais-tu à un jeune passionné de Bd ?

Erwan Seure-Le Bihan : Etre opiniâtre et aimer, être passionné et travailler.

Mille Merci Erwan d’avoir répondu à nos questions, très bonne continuation à toi et nous ne manquerons pas de te suivre et de t’encourager ! Kenavo !

Erwan Seure-Le Bihan : Kenavo d’oc’h iwez. Trugarez bras!

Interview préparée par Kathy pour le Grand Cercle Celtique
Janvier 2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s